Comment oser aborder la toute première fois

Si vous n’arrivez toujours pas à aborder une fille après avoir lu mon tutoriel sur le sujet, vous êtes au bon endroit. On va voir ensemble différentes techniques pour faciliter la première fois. Ne vous attendez pas pour autant à des phrases magiques qui vont transformer cette action stressante en quelque chose de facile.

Aborder pour la première fois c’est dur et ça le restera.

On peut quand même rendre la chose un peu moins difficile, en cherchant dans un premier temps une situation qui nous semble moins dure que les autres. Je ne vous demande pas pour autant de trouver la « situation parfaite », elle n’existe pas. Il y aura toujours des défis à relever (et surtout des excuses), simplement moins dans certains cas.

Par exemple, il y a une grosse différence entre aborder une fille au téléphone dans un tram bondé et parler à une fille posée sur un banc, isolée du reste du monde, lisant tranquillement un livre.

Réfléchissez donc à l’endroit où vous avez envie de faire votre « première fois ».

Cette situation doit être approximative ! C’est pas genre « Une blonde, assise à 45° sur un banc face au soleil, avec un bouquin de Laurent Gounelle le 4ème jour de la semaine». C’est plus un truc comme : « Une fille seule qui marche dans la rue ». « Une fille à un arrêt de tram ». « Une fille à la Fnac qui cherche un livre ».

Le genre de situation qui se trouve quoi… :)

Moi j’ai fait ma première fois à la Fnac en demandant conseil à une fille un cadeau pour ma mère : « Hey salut » « Salut » « Je cherche un cadeau pour ma mère, t’aurais pas une petite idée ? ». C’est une approche contextuelle où la fille n’a pas spécialement l’impression de se faire draguer, nous non plus ce qui enlève pas mal de pression au passage.

J’avais aussi rapidement « coaché » un pote que je connaissais un peu. On était allé dans un parc, dans la rue et ainsi de suite. La Fnac lui semblait l’endroit où c’était le plus facile pour aborder.

« Hey salut » « Salut » « Je cherche un livre pour cet été et je me suis dit que tu pourrais peut être m’aider ! »

Voilà donc une première idée qui me semble intéressante ! Ça peut aussi être une librairie ou bien même le rayon DVD/Bluray pour demander conseil pour un film. Bref, engagez la discussion avec une fille pour lui demander son aide.

Si une fille très jolie vous intimide trop, allez plutôt parler à une fille pas spécialement belle, y’aura plus de choix en bonus !

Enlevez-vous aussi de la tête que vous allez draguer une fille pour lui demander son numéro. Ici le but est simplement de passer à l’action et de tenir une discussion le plus longtemps possible avec (dans la limite du raisonnable).

Votre objectif est simplement d’agir ! On s’en fout du numéro !

Oui oui je suis sérieux là. Vous attendez pas à gérer votre première fois toute façon. C’est pas pour vous décourager hein mais si vous avez peur d’agir vous allez très probablement vous « foirer ». Si vous demandez conseil à la meuf, elle vous répondra peut être « Euh je sais pas, tu peux demander à un vendeur ».

C’est ce qui m’est arrivé, de même pour mon pote. Aucun de nous n’a réussi à poursuivre la conversation. Aujourd’hui si je me prends ça je peux poursuivre facilement avec un « Oui je sais, mais j’aime bien savoir ce que les gens lisent. C’est quoi le dernier livre que t’as lu par exemple ? »

La première fois que vous allez aborder, vous finirez sur la touche au premier obstacle venu et c’est normal. Vous serez quand même putain de fier de vous d’avoir surmonté votre peur !

Puis si jamais vous gérez, bah vous savez quoi ? Prendre le numéro va être bien plus facile que prévu. Imaginons que le courant passe super bien, que la meuf est très bavarde et s’intéresse à vous. Ça va vous mettre à l’aise, 10min plus tard vous allez vous sentir bien mieux que lors de votre première phrase. Vous allez être totalement enclin à lui demander son numéro.

Voilà aussi pourquoi je vous dis de vous enlever de la tête l’objectif du numéro. Mis à part vous mettre de la pression supplémentaire ça vous apportera pas grand-chose en plus… Si votre objectif est simplement d’oser agir, cela ne vous empêche pas pour autant d’avoir son 06 😉

Dans le cas où vous n’avez aucun magasin fréquenté à proximité de chez vous, vous pouvez toujours complimenter une fille dans la rue.

C’est un peu plus dur mais ça reste tout aussi efficace. « Hey salut » « Salut » « Je t’ai vu passer et je voulais venir te dire que ta robe te va à merveille ! » « Ah merci ^^ » « Voilà c’est tout, bonne journée à toi ! »

Et hop, vous faites ça avec le sourire si possible. Encore une fois le « Ah merci ^^ » constitue un obstacle dur à gérer quand on débute, qu’on peut facilement contourner à l’aide d’une phrase affirmative pour lancer la discussion.

C’est toujours la même chose, ici on s’en fout de la finalité, le but étant simplement de passer à l’action.

Vous avez maintenant à votre disposition une bonne « base » pour oser agir. Voyons quelques techniques supplémentaires pour faire encore un peu baisser la difficulté de la chose.

Forcez-vous à sortir, souvent et longtemps !

Sortez en ville plusieurs fois par semaine, prenez de votre précieux temps pour faire cette activité. Plutôt que de vous coller devant une série ou jouer à un jeu vidéo, utilisez ce temps pour aller aborder des filles, ou du moins essayer.

Par exemple : « Lundi, mercredi, samedi et dimanche je sors 2h dans la rue ».

Je précise bien 2h MINIMUM, ça peut aussi être 3. Vous avez l’interdiction formelle de rentrer chez vous avant que ce temps soit passé. Si vous arrivez à aborder une fille, là c’est ok, vous pouvez revenir chez vous en vainqueur.

Si vous faites vraiment cet exercice, vous allez vite en avoir ras le bol et passer à l’action vous semblera beaucoup plus facile. Vos parents ont très certainement utilisé cette technique sur vous petit. Comment forcer un gamin à finir son assiette de soupe ? Pas le droit de remontrer dans sa chambre tant qu’il ne l’a pas fini !

Je l’ai personnellement utilisé et elle marche plutôt bien.

Mettez-vous aussi un objectif clair en tête, inscrivez le sur une feuille.

La première fois ça peut être : « Parler à une fille pour lui demander conseil / faire un compliment ». Vous allez voir que ça ne suffit pas pour devenir à l’aise en drague de rue. Ça sera un bon progrès mais la peur restera là les prochains jours, elle aura plus ou moins diminué (ça dépend de vous, votre psychologie etc…).

Du coup après ça pourra être « Aborder une fille et lui demander son numéro, quoi qu’il arrive. » Puis « Aborder 3 filles » « Aborder un groupe de fille ». Bref, à chacune de vos sorties ayez un objectif précis à suivre !

C’est une erreur que j’ai fait, je me retrouvais dans la rue un peu « perdu ». Avoir un objectif précis permet d’être soit fier de soi si on le réussi, ou dans le cas contraire  d’avoir des regrets pour être boosté la prochaine fois que vous sortirez (vous n’allez pas forcement aborder le premier jour, d’où le fait de se forcer à sortir souvent).

Pour finir, l’argent peut aussi être une bonne source de motivation.

Allez dans la rue avec un bon pote en qui vous avez confiance. Définissez précisément votre objectif (demander conseil, demander le num’, aborder X filles…). Soyez vraiment très précis !

Une fois que c’est fait, tendez à votre pote un joli billet de 100€. Si vous êtes super riche, prenez 500€. En tout cas donner lui une somme importante pour vous.

Vous n’aurez que le droit de récupérer cet argent qu’après avoir rempli votre objectif. Le mieux reste de vous donner un certain temps à respecter. Par exemple sortir à partir de 15h, si à 19h vous n’avez rien fait, votre pote garde l’argent à tout jamais.

J’peux vous dire que demander conseil pour un livre à une fille vous semblera pas si compliqué que ça pour « gagner » 100€. Ici on s’appuie sur un principe psychologique dont j’ai oublié le nom. Grossomodo, si vous avez le choix entre « sauver » 100€ et « travailler » pour gagner 100€, vous choisirez la première option. On est plus attaché à ce que l’on possède déjà.

Je n’ai pas personnellement appliqué cette technique pour la séduction. Quand j’ai commencé la musculation, les 300€ que j’avais investi dans mon matos m’ont vraiment motivé à faire mes séances pour rentabiliser mon investissement.

Je suis sûr que cette technique marche aussi très bien pour aborder une fille !

D’ailleurs je viens d’investir dans 500€ de matos pour me filmer dans la rue. Vous pouvez être sûr que ça va grave me motiver à continuer mes vidéos.

Je pense vous avoir tout dit, ou presque. Il reste la technique du « wingman », le fait de sortir avec un pote pour se motiver. Etant donné que j’ai toujours abordé des filles en étant seul, je ne peux pas vraiment vous en parler.

Si vous sentez qu’être avec un pote peut vous aider, profitez-en.

Aborder dans la rue ça apporte tellement plus que des numéros, il ne vous reste plus qu’à le découvrir par vous-même !