Etre « needy » ou l’art d’être un toutou

Beaucoup de débutants sont touchés par le fait d’être « needy ».

Un needy c’est tout simplement un mec qui a le sentiment d’avoir besoin de la fille qu’il séduit. C’est le genre de personne à se dire que « cette fille est unique <3 ». En réalité il a échangé quelques SMS avec la fille en question, il n’a donc aucune raison valide de lui accorder autant d’importance.

Voilà une liste de comportement susceptible d’être fait par un needy :

  • Répondre rapidement à tous les SMS de la fille, surtout ne pas la faire attendre !
  • Avoir peur de lui faire une remarque négative ou lancer un petit pic provocateur
  • Se demander pourquoi la fille prend du temps à répondre par SMS ou bien attendre le futur SMS de la fille avec impatience
  • Changer tout son emploi du temps pour réussir à avoir un RDV avec la fille le plus rapidement possible (si on est pas dispo bah tant pis normalement)
  • Un petit cœur par SMS, du genre « Bonne nuit <3 »
  • Réfléchir 10min pour chaque SMS que l’on écrit, pour qu’il soit « parfait »

Le needy va faire tout son possible pour séduire la fille parce qu’il a réellement besoin de cette fille dans sa vie. Il va bien trop s’investir dans une relation qui n’existe même pas encore. Dans sa tête il se passe déjà quelque chose avec cette fille et il doit saisir cette occasion (il s’emballe trop vite pour un rien).

C’est un gentil petit toutou que la fille peut trainer en laisse quand ça lui chante.

La fille ressent un besoin d’attention ? Hop elle sort la laisse et va se promener avec le mec needy (elle lui envoie un SMS et le laisse faire la discussion).

Vous pouvez être sûr qu’une fille ne voudra JAMAIS de ce mec comme copain.  Pourquoi ? Parce que ce genre de mec ne représente aucun challenge pour la fille. Le needy désire la fille, elle n’est pas encore acquise. La fille ne désire pas le needy, parce qu’elle sait déjà qu’elle le tient en laisse. Il suffit que la fille claque des doigts pour l’avoir à ses pieds… Elle n’a aucun défi à relever, donc aucune attirance envers le mec.

Comment virer cette mentalité de « needy » ?

C’est pas forcement simple à faire… J’étais needy à une époque et je croise souvent des débutants qui sont aussi touchés par cette connerie. N’hésitez pas à bien relire plusieurs fois ce que j’ai écrit juste au-dessus, histoire d’être sûr que vous n’êtes pas tombé là-dedans !

Quand on n’a rien à faire, on peut être amené à penser aux meufs. Moi c’était ma principale raison d’être ce fameux mec needy. Une meuf peut rapidement se transformer comme un objectif quand on s’ennuie. Le cerveau classe nos objectifs personnels comme des priorités et donc comme quelque chose d’important (=> c’est la merde). 

Du coup on fait quoi ? Tout ce que vous voulez mis à part penser à cette fille ! Changez vous les idées en faisant du sport, révisez vos cours, sortez avec des amis, renseignez-vous sur un sujet qui vous intéresse etc…

L’autre cas où le côté needy peut ressortir, c’est lorsque l’on est fatigué. En tout cas j’ai remarqué que j’avais beaucoup plus tendance à penser aux meufs quand je manquais de sommeil. Prenez le temps de vous observer, si vous êtes comme dans mon cas eh bien va falloir mieux dormir ! De toute façon la fatigue c’est de la merde, faite en sorte de passer une semaine sans être fatigué ça change vraiment la vie.

Dernière solution : avoir plusieurs cibles. C’est la meilleure façon d’en avoir rien à foutre d’une fille en particulier. Vous êtes intéressé par les filles mais vous ne faites pas une fixette sur une fille précisément. Laura ne me répond pas ? C’est pas grave, y’a Vanessa à côté qui semble aussi être intéressée. Au final vous n’avez aucun problème à ignorer une fille parce que vous avez toujours la possibilité de vous rabattre sur une autre.

La meilleure solution mais peut être la plus dure à mettre en place… Ça dépend des gens, personnellement je suis plutôt du genre difficile donc j’ai pas forcement tout le temps plusieurs filles en vue. Ce n’est pas pour autant que je suis needy ! (parce qu’à côté j’ai des choses plus importantes à faire)

Retenez bien une chose : plus vous accordez d’importance à la fille, moins vous allez être attirant.

Plus on accorde d’importance à une fille, plus on se rapproche du stade « needy ».

Petite nuance : si la fille vous accorde beaucoup d’importance, vous pouvez lui en donner autant en retour. Vous devez toujours faire autant d’efforts que la fille, donc être au même stade d’attirance qu’elle (ou un peu moins).

Comment être attirant alors ?

Facile ! On inverse la phrase : moins vous accordez d’importance à la fille, plus vous allez être attirant. Magique n’est-ce pas ?

Je veux vraiment qu’on vous adoptiez un mode « rien à foutre » vis-à-vis des meufs. VOUS ETES LE GROS LOT. C’est la fille qui doit vous séduire !

Comment ça se traduit dans la vraie vie ?

Quand on aborde : on va faire un compliment ciblé à la fille sans s’attendre à aucun retour de sa part, on continue à discuter sans prendre en compte sa réaction. Vous sortez une petite phrase contextuelle drôle, si elle rigole pas bah tant pis.

Par SMS : elle prend du temps à vous répondre ? Comme vous en avez rien à foutre vous le remarquez même pas, vous oubliez même parfois de lui répondre après avoir lu le SMS. Vous pouvez passer plusieurs jours sans lui écrire sans que ça vous pose problème.

Discussion en général : si quelque chose ne vous plait pas chez elle, vous lui faite savoir. Vous lui envoyez des petits pics histoire de voir sa répartie. Quand vous lui faite un compliment vous ne vous attendez à aucune réaction de sa part, vous lui dites c’est tout.

Premier rencard : elle n’est toujours pas là après 15min de retard ? Vous vous cassez tout simplement (franchement si elle prévient pas c’est un manque de respect). Vous l’embrassez et elle vous repousse ? Ok tant pis A+.

Bref en gros on s’en bat les couilles de la meuf, elle n’a rien de spécial. Pour qu’elle vous attire, ça va être à elle de vous draguer. Pourquoi ? Parce que c’est vous le gros lot !

Voilà le genre de phrase qui traduise cette mentalité :

« Sérieux tu fais pas de sport ? C’est mort entre nous »

« T’as un joli sourire mais il m’en faudra plus de ta part pour me séduire »

« Je sais que t’es fan de moi. T’as beau le nier à l’oral, ton comportement me dit le contraire »

« Tu sais cuisiner ? C’est cool tu marques 1 point. Encore 5 et peut être que j’aurai envie de te revoir »

Vous sentez le truc ?

Vous êtes un challenge pour la fille. Elle sait qu’elle va devoir se bouger pour vous séduire. Elle va se sentir obligée de vous draguer ! De votre côté vous savez que vous avez déjà séduit la fille.

En réalité c’est souvent loin d’être le cas, mais le fait de vous comporter comme si ça l’était transforme la situation. Vous êtes tellement sûr de vous que votre pensée devient une réalité !

Si vous gérez vraiment bien, la fille peut carrément passer en mode « needy » 😉

Elle ne vous le dira pas, mais le fait de prendre du temps à répondre à ses SMS va la rendre folle ! Bien sûr en retour elle prendra à son tour du temps pour répondre. Elle ressent un manque et ce manque c’est vous !

Répétez avec moi une dernière fois : vous êtes le gros lot.

Au début moi aussi j’avais du mal à adopter cette attitude. Ça demande d’avoir pas mal confiance en soi et en ses capacités de séduction. Plus vous allez draguer, plus vous allez réussir à pécho. Avec le temps vous allez prendre conscience que vous êtes un mec qui plait aux filles. A partir de là, vous allez naturellement vous considérer comme « le gros lot ».

Bah ouais, le mec qui ramène une fille chaque semaine chez lui sait quelque part qu’il plait  beaucoup aux filles. Quand il discute à une nouvelle cible, il s’en bat les couilles parce qu’il en drague déjà 5 autres à côté.

Voilà d’où vient ce combo « rien à foutre » + « je suis le gros lot ».

Finalement c’est la façon de voir les choses des mecs qui pécho en masse. Je vous invite donc logiquement à adopter la même mentalité.

Personnellement j’ai été amené à adopter le « rien à foutre » parce que les filles me prenaient bien trop la tête. Quand on commence à se lancer dans la drague, on peut essuyer beaucoup d’échecs. Si on accorde de l’importance à chaque fille, ça vous détruit mentalement… En avoir rien à foutre permet de se détacher de la situation et de continuer à avancer sereinement ! Draguer en ayant l’esprit tranquille.

Concernant le « je suis le gros lot » bah je me suis rendu compte que j’étais bien plus séduisant en adoptant cette technique. Avant j’étais plus en mode « je plais à la fille, je vais tout faire pour lui faciliter les choses ». En gros je me donnais en offrande à la fille en espérant qu’elle veuille bien de moi. « Je suis le gentil toutou qui va prendre soin de toi J ».

Carrément pas attirant !

Finalement à force de séduire des filles bah j’ai pris confiance en moi et j’ai commencé à me sentir vraiment séduisant. J’ai lu un livre où le mec parlait justement de se comporter comme le gros lot, ça a produit un déclic dans ma tête. La transition s’est faite et depuis ce jour je suis persuadé de plaire aux filles quand je drague.

Pour finir, cette mentalité ne vous garantit pas 100% de réussite !

Si jamais la fille n’est pas attiré par vous, bah vous allez en avoir « rien à foutre » donc ça passera inaperçu.

Si elle répond à un de vos « Je suis sûr que je te plais blabla » par un « Oh tu rêves pas du tout ! », répondez un truc du genre « Oh parfait, j’aurai pas besoin de te repousser c’est cool ». Rien à foutre si on lui plaît pas finalement ! (et ça pourra créer de l’attirance en bonus)

Cet article se termine ici mais vous avez le droit de venir le relire de temps en temps 😉

« Rien à foutre » + « Je suis le gros lot » = homme séduisant.

PS : Il y a aussi le cas où on accorde tellement d’importance à la fille que ça en devient une obsession. On pense tout le temps à la fille, on s’imagine que c’est la fille de nos rêves, qu’on serait tellement bien avec elle etc… Chaque jour dans cet état là et plus aucune autre fille ne nous attire. On appelle ça le « one itis », j’écrirai un article dessus un de ces jours. C’est encore plus la merde, c’est dur de s’en débarrasser et le mieux à faire dans cette situation c’est de se forcer à aller voir d’autres filles.

PS2 : Le mode « rien à foutre » c’est à utiliser dans la phase séduction. Une fois en couple ça va pas tenir longtemps si vous en avez toujours rien à foutre de votre copine. Aussi, quand vous êtes en rencard avec la fille : vous êtes réellement intéressé par elle, vous lui accordez  de l’attention hein !  On s’en fou juste d’elle : si on lui plait pas et en dehors des moments où on est pas en interaction avec elle. A partir du moment où vous l’embrassez, je pense que vous avez le droit de lui accorder des petites pensées quotidiennes (car c’est le début d’une relation).