Exercices théoriques

Ces exercices « théoriques » sont à faire chez soi. Vous allez donc pouvoir progresser sans même sortir de chez vous ! Pour que ça soit réellement efficace, faites vraiment sérieusement chaque exercice.

1. Définir ses objectifs

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment !

2. Les excuses

Prenez une feuille de papier et notez toutes les excuses qui vous passent par la tête.

Vous pouvez séparer les excuses en deux catégories.

La première correspond aux excuses qu’on se répète au quotidien « Je suis trop timide pour aborder » « Je n’ai pas le temps » « Je pars dans 3 mois à l’étranger, pas le temps de me poser avec une fille » « Je suis trop jeune/vieux » etc…

La seconde regroupe les excuses qui vont survenir juste avant de passer à l’action. Il peut y en avoir beaucoup ! Cette catégorie sera à compléter au fil du temps. C’est très important de  noter toutes ses excuses, pour vous rendre compte que ce sont vraiment des excuses bidon.

« Elle est trop petite en fait » « Je suis mal habillé je vais faire mauvaise impression » « Pas le temps j’ai cours dans 5 min » « Elle est à l’autre bout du tram… » « Merde elle est avec sa copine j’ai jamais abordé un groupe » « J’aborde pas celle la mais promis la prochaine je me bouge » « Je sors du sport je dois pas sentir très bon » « Mes potes sont juste à côté… »

Grace à cet exercice vous allez clairement voir toutes les conneries que vous vous répétez au quotidien ! Attention, il y aura surement des excuses plus dures à trouver que d’autres… (comme le « je suis timide » par exemple)

3. Les regrets

Ici vous allez noter votre état actuel. Est-ce que vous vous sentez seul ? En manque de présence féminine ? Frustré de ne pas baiser ? Si vous n’avez jamais eu de copine, il y a de très fortes chances que vous n’êtes pas satisfait de cette situation.

Bref si ça pourrait aller mieux en ayant une aventure avec une fille, écrivez votre ressenti.

Rajoutez à cela ce qui se passe dans votre tête quand vous avez une occasion d’agir et que vous ne faites rien.

Vous avez donc écrit sur votre papier : votre ressenti au quotidien + vos regrets. Les deux cumulés, on obtient une bonne dose d’émotion négative.

Pourquoi je vous demande de faire ça ? Histoire que vous preniez conscience que ne rien faire est bien plus douloureux que d’aller parler à une fille !

Pour finir, rajoutez en fin de page votre état après avoir abordé une fille. Vous allez voir que c’est positif (même en cas de rejet => fierté de l’avoir fait).

Le but est d’associer : inaction = douleur, agir = plaisir.

4. Il n’y a pas d’échec, il n’y a que de l’information

Après chaque interaction, inscrivez sur une feuille tout ce que vous avez appris. Même si vous n’avez pas agi il y a possibilité d’écrire quelque chose !

Imaginons que la fille attend à un arrêt de bus. On hésite à y aller. 5 minutes plus tard, le bus arrive et c’est trop tard. Qu’est-ce qu’on peut apprendre de cette situation ? Agir plus vite ! Comme ça on loupera pas la prochaine fille à un arrêt de bus.

On peut aussi croiser une fille qui parait trop jeune… Du coup on y va pas. Bah non c’est quoi cette excuse à la con ! Vous lui demander son âge (en fin d’interaction) et vous prenez son numéro si jamais c’est ok. J’ai déjà vécu cette situation et j’y suis pas allé, résultat la prochaine jolie jeune fille qui passe bah je prends au moins le temps de discuter avec elle avant de me dire que c’est mort (donc mon premier échec m’aura appris cette leçon).

Je vous assure que c’est faisable dans CHAQUE SITUATION. Chaque erreur est une source d’apprentissage.

5. Les pensées limitantes

Même principe que les excuses. On note chaque pensée limitante « Je peux draguer en soirée, pourquoi aller dans la rue ? » « Je suis trop timide pour aborder » « C’est pas mon genre »

Une pensée limitante peut être une excuse… La nuance, c’est qu’on va transformer une pensée limitante en pensée positive.

Vous allez donc écrire à la suite de chaque pensée limitante une phrase positive. Pour chaque connerie qu’on se répète, on associe une phrase qui nous fera avancer dans la vie !

« Je suis trop timide pour aborder » => « Aborder une fille me rendra plus confiant »

Changer votre façon de penser et le monde autour de vous changera.