6. Prendre le numéro

Nous y voilà ! Le fameux numéro !

Si tu as bien suivi toutes les étapes précédentes, c’est sûrement l’exercice le plus simple à faire. Alors oui je sais, actuellement ça te fait peur. Mais là t’es toujours derrière ton PC, tu n’as pas encore agi. Ce paragraphe te parlera bien plus après avoir suivi ma méthode 😉

La peur de prendre le numéro est surtout présente avant d’aborder. Tu ne sais pas si la conversation va bien se passer, si tu vas intéresser la fille etc… Tu es rempli de doutes et c’est normal. Par contre, si tu abordes la fille juste pour l’aborder, que tu discutes sans attente et que tu laisses la conversation aller d’elle-même… Qu’est-ce qu’il va se passer ?

Je vais te le dire : après avoir parlé pendant 5min avec la fille, prendre son numéro sera une évidence pour toi !

Tu vas gagner confiance en toi progressivement au sein même de l’interaction. Tu vas franchir chaque « épreuve » l’une après l’autre. Il ne te restera plus qu’à récupérer ton « trophée » (même si je n’aime pas trop cette appellation).

C’est selon moi la démarche qu’il faut adopter. Quand on débute on pense souvent de cette façon-là : « Wow une jolie fille… il me faut absolument son numéro ! »

Avec de l’expérience, je t’invite à penser de cette façon :

  1. « Wow une jolie fille… Je vais l’aborder. »
  2. « Ah tiens, elle me répond bien, le courant passe entre nous. Je vais essayer d’en savoir plus sur elle. »
  3. « Effectivement, elle me semble intéressante, il faudrait qu’on se revoit ».

On aborde. On regarde sur le courant passe bien. On cherche à en savoir plus. Si et seulement si on est intéressé, on prend le numéro.

Voilà une bonne façon de voir les choses ! Toujours dans le moment présent, on savoure chaque action. Que ça marche ou pas, on se contente de notre réussite. On profite de l’interaction, étape par étape, sans aucune attente.

Cela permet d‘agir (moins de pression) et de ne jamais être déçu ! Un homme qui n’attend rien ne peut qu’être surpris ! Notre stress vient avant tout de nos projections.

Ce sont bien sûr de belles paroles, c’est un idéal vers lequel il faut tendre. Pas besoin d’être parfait pour réussir, ta mentalité évoluera avec le temps. En attendant, essaie de garder cette ligne directrice :)