5. De quoi parler ?

Peut-être que certains d’entre vous veulent savoir de quoi parler pendant l’interaction.

Bah c’est simple, la fille vous donne des réponses et vous rebondissez dessus. Il n’y a pas de sujet type ou quoi que ce soit de ce genre. On ne peut pas prévoir une conversation à l’avance et il ne faut surtout pas le faire. On s’adapte à ce que la fille nous dit puis c’est tout.

Par contre si la fille ne nous dit pas grand-chose, alors là oui on va pouvoir un peu parler de ce que l’on veut !

De quoi parler dans ce cas précis justement ? Il faut que la conversation reste légère, on va ne pas commencer à parler de sujets supers sérieux. Quoi de mieux que des anecdotes pour rester sur une discussion sans prise de tête ?

Sur l’exemple de la fille qui vous dit qu’elle n’a rien fait de ses vacances :

« T’y étais déjà ? » « Non » « Ah c’est dommage t’as loupé quelque chose ! En fait quand j’y étais il y avait un… » Et voilà vous continuez avec une anecdote drôle. La fille sera intéressée par votre petite histoire et vous posera sûrement des questions dessus. Ces questions amèneront rapidement à d’autres sujets de discussion et ainsi de suite. La conversation est lancée.

Vous pouvez procéder de cette façon avec n’importe quelle question :

«Tu comptes faire quoi de beau aujourd’hui ? » (fille dans la rue) « Pas grand-chose » « Ah moi j’vais faire un pote. Je l’ai rencontré au Québec dans un bar, genre le mec il était [blabla…] et à la fin j’ai su qu’il venait aussi de Strasbourg ! » Une histoire d’un mec saoul c’est souvent drôle.

Si la fille ne dit pas grand-chose, c’est aussi un avantage ! Vous allez pouvoir lancer des sujets de discussions qui vous mettent en valeur.

J’aurai très bien pu dire que j’allais voir un pote et boire un verre avec lui, rien de fou quoi. À la place de ça je balance une anecdote où j’explique que j’ai rencontré ce pote au Québec. C’est déjà mieux non ? La fille va très probablement vous en demandez plus sur votre voyage au Québec. Et voilà je me retrouve à parler du Québec en deux l’espace de deux phrases. C’est toujours sympa de rencontrer un mec qui voyage, ça vous met un peu en valeur etc.

Ici j’ai tendu des perches à la fille. Plus vous en dites sur vous plus elle aura de faciliter à rebondir (il faut la mettre à l’aise au début). Ce sont ces mêmes perches que vous devez exploiter quand elle vous parle (chapitre savoir écouter).

Grâce aux anecdotes ou en racontant simplement votre vie vous êtes dans la capacité d’orienter la conversation sur des sujets que vous maîtrisez. Si vous ne savez pas de quoi parler, quoi de mieux qu’un sujet qui vous plaît… J

Petite précision de dernière minute : l’anecdote ou la petite histoire à raconter ne vous concerne pas forcement directement. Vous pouvez très bien dire « Ah ça me fait penser à un truc que j’ai lu hier dans un livre. En gros quand on [blablabla] et j’ai bien aimé parce que cette façon de voir les choses parce que [blablabla] ». Glissez un petit truc personnel, si vous avez cette histoire en tête c’est bien parce qu’elle vous concerne d’une façon ou d’une autre.

Commencer à raconter sa vie ou trouver rapidement des anecdotes peut sembler dur au début. Une personne timide a souvent une écoute très développée mais un grand manque de conversation par exemple. Malgré tout la repartie ça se travaille, donc vous n’avez aucune excuse pour ne pas en avoir !

Personnellement je me suis entraîné à bosser ma communication en général et donc en partie ma repartie dans la vie de tous les jours. Il y a toujours des gens avec qui vous avez plus de mal à parler que d’autres, ce ne sont pas forcément des filles. Eh bien entrainez-vous avec eux ! Vous leur poser des questions, vous rebondissez dessus, si il ne dit pas grand-chose vous racontez votre vie et ainsi de suite. Bref vous appliquez les 4 derniers chapitres.

Même seul c’est faisable ! S’entrainer à raconter des anecdotes tout seul dans sa chambre ça se fait aussi. De temps en temps quand je n’avais rien à faire ça m’arrivait de le faire. Je m’imaginais discuter avec une personne très timide.