5. La peur du regard des autres

Cette peur est surtout présente quand on aborde dans un lieu avec beaucoup de monde autour : dans un bus ou un tram par exemple. On va aborder en plein milieu d’une foule, tout le monde va nous entendre. Pire encore : si on se fait refouler, tout le monde le verra.

Je vais aller droit au but : on s’en bat les couilles de votre petite personne.

Mettez-vous bien ça en tête, les gens autour s’en foutent totalement de ce que vous faites. Le monde ne tourne pas autour de vous. Personne ne viendra vous féliciter si vous prenez le numéro, personne ne viendra vous foutre de votre gueule si vous vous prenez un vent.

Encore une fois il va falloir être confronté à la situation pour s’en rendre compte.

Vous avez le droit de ne pas me croire et c’est pour cette raison que vous allez devoir expérimenter par vous-même. De vos propres yeux, voir que personne ne prête la moindre attention à votre conversation avec la jolie fille que vous avez en face de vous.

Comme pour la peur du rejet, l’expérimentation permet de vaincre cette peur.