6. Le coverbal

Vous savez maintenant comment parler avec votre bouche, reste plus qu’à faire pareil avec votre corps !

Le coverbal est un sujet bien trop vaste pour que je l’aborde avec vous de façon détaillée. Il reste cependant très important, je vous invite à vous renseigner de votre côté sur ce puissant outil (un peu de PNL axée communication aussi tant qu’on y est).

Pour faire simple en plus de vos mots, votre corps permet lui aussi de communiquer avec l’autre. On peut assez facilement distinguer des signes d’intérêt chez une personne, voir si au contraire la personne a envie de partir etc. Tout ce qui se passe dans votre tête est traduit d’une façon ou d’une autre par l’intermédiaire de votre corps. Je ne vous apprends surement rien.

Je pourrais vous écrire un chapitre avec des trucs et astuces pour décoder la fille en face de vous. Est-ce qu’elle est intéressée par exemple ? Ça pourrait être utile, mais de toute façon même si elle n’a pas l’air très intéressée on va quand même tenter d’avoir son numéro. Si ça se trouve elle était très fatiguée ce jour-là et voulait juste rentrer chez elle faire une sieste. Donc je ne m’attarderais pas sur le décodage du corps de la fille en face de nous.

Nous allons donc voir ce que l’on peut faire d’utile avec NOTRE corps.

On se tient déjà droit et on a un léger sourire. C’est déjà du coverbal, la première impression que l’on va donner est une forme de communication. Ensuite comment on oriente notre corps dans l’ensemble ? Vers l’autre bien sûr. Au niveau du regard, on regarde dans les yeux. C’est rien de fou mais ça montre à la fille qu’on s’intéresse à elle. Une personne qui aura un regard fuyant et une posture dirigée autre part que la fille ça donne quoi ? Un mec qui a peur et veut que cette conversation se termine au plus vite ! Ou du moins c’est l’impression que l’on peut dégager. C’est peut être le cas intérieurement, mais vous devez éviter de laisser vos émotions prendre le dessus sur votre corps (cas d’un mec timide par exemple).

Est-ce qu’on croise les bras ? Non jamais de la vie. Croiser les bras en général ça se traduit comme un mec « fermé », c’est pas positif. Quand on a froid on croise aussi les bras ok ! Comme je l’ai dit ce n’est pas une science exacte.

Plutôt que de croiser bêtement les bras, on va utiliser nos mains pour permettre à l’autre de mieux se visualiser ce que l’on dit. Je ne vais pas vous expliquer comment on fait (je vois pas comment). Mais en gros utiliser ses mains pendant que l’on parle c’est un gros plus. Vous êtes bien plus captivant et intéressant.

Dans le pire des cas laissez vos mains de côté ou dans vos poches.