9. Prendre le numéro

Quand faut-il prendre le numéro ? Toujours en fin de conversation, au moment où vous partez (ou bien la fille si elle s’arrête à un arrêt de bus avant vous par exemple).

Comment on s’y prend ? Encore une fois : demande contextuelle ou bien une demande toute faite avec un compliment.

La demande contextuelle devra être faite en rebondissant sur une de ses phrases.

Imaginez que vous discutez des coins sympas où boire une bonne bière, la fille vous dit : « Y’a le machin qui est bien sur la rue machin » « Ouais je connais, t’es déjà allé au truc ? » « Ah non jamais c’est bien ? » « C’est mon endroit préféré ! Tu sais quoi on aura qu’à y aller ensemble un de ces jours » « Euh oui pourquoi pas » « Ok cool je vais prendre ton numéro histoire qu’on s’organise ça »

Voilà ça passe sans problème, la fille donne son numéro facilement parce qu’il y a une raison derrière : prendre un verre avec vous. Et surtout pas de « Je peux avoir ton numéro stp ? », vous n’avez pas à la supplier pour avoir son numéro… J’ai fait une phrase affirmative pour le prendre, c’est toujours mieux.

Quelques exemples rapidement :

« Je suis végétarienne, je mange pas vraiment comme tout le monde » « T’as bien le droit de manger du chocolat non ? » « Oui aucun problème » « Parfait. Y’a un excellent chocolatier dans le coin, on pourrait y faire un tour ensemble. Tu vas voir c’est super bon ! »

« Genre t’as jamais gouté de poulet au curry de ta vie ?! » « Non franchement » « Tu loupes quelque chose t’imagine pas… » « Je suis pas très bonne cuisinière donc bon » « Ah bah moi je cuisine très bien. Tu viens chez moi un de ces soirs et je te montrerai comment on fait. Comme ça au moins tu sauras faire une bonne recette c’est toujours ça » (bon là le rencard direct chez soi c’est plutôt rapide si vous parlez à la fille depuis 2 minutes dans la rue…)

Je l’ai déjà fait à une soirée posée, après avoir parlé 45min-1h avec la fille et c’est passé (premier essai après 30 min elle m’a refoulé comme si je rigolais, puis juste avant de la quitter j’ai relancé la proposition).

Seconde option : la demande qui sort de nulle part. Ici on peut parler de n’importe quoi, quand y’a un petit blanc ou qu’il faut relancer la conversation : « Bon tu sais quoi moi je vais devoir y aller. Tu m’as l’air d’une fille intéressante et j’ai bien envie de te revoir. On pourrait aller boire un verre ensemble un de ces jours» « Euh oui pourquoi pas » « Ok cool je vais prendre ton numéro alors histoire qu’on s’organise ça »

Voilà c’est tout ! Evitez de sortir cette phrase quand elle est en train de vous raconter son voyage en Australie, en plein milieu d’un sujet. Sinon vous allez peut être donné l’impression suivante « J’en ai rien à foutre de ce que tu dis en fait, j’veux juste ton numéro ». Pas top… (mais si vous êtes pressé, coupez là comme vous pouvez).

Donc soit on prend le numéro dans un contexte particulier, en rebondissant sur la situation. Soit on sort une phrase où on montre notre intérêt pour la fille. A vous de voir laquelle des deux approches est la mieux adaptée lorsque vous abordez un groupe (petite préférence pour la seconde, la fille va rendre ses copines jalouses 😀 )