2. La méthode des petits pas

Maintenant nous allons justement voir comment sortir de notre zone de confort le plus souvent possible. C’est vraiment la clé pour devenir quelqu’un de confiant : se dépasser au quotidien.

Y’a pas de secret c’est tout au mérite. Personne ne passe du stade « timide » à « confiant » par chance. Le mec qui se donne à fond et affronte ses peurs il progresse, celui qui préfère se mettre à l’abri dans sa misérable zone de confort bah il reste timide…

On ne devient pas confiant par magie, passer à l’action est la SEULE SOLUTION.

Lire ce tutoriel ou d’autres bouquins ne servira à rien. À la suite de cette lecture, vous allez toujours être aussi timide qu’avant. Par contre, vous aurez à votre disposition une méthode à appliquer pour vaincre cette foutue timidité. Encore faut-il l’appliquer…

La théorie est seulement utile si elle est mise en pratique ! A mes débuts j’ai passé de nombreuses heures à lire des bouquins sur la confiance en soi, l’estime de soi, la timidité etc… Lire tout ça ne m’a pas servi à grand chose, j’ai vraiment progressé le jour où j’ai décidé de me bouger sur le terrain.

Maintenant que les choses sont claires, voyons en quoi consiste la méthode des petits pas.

C’est la méthode qui j’ai suivi personnellement et que je préconise : faire un petit pas au quotidien.

En gros plus vous êtes timide, plus vous allez rencontrer des situations en dehors de votre zone de confort (=> quand vous êtes stressé, mal à l’aise, peu sûr de vous etc…).

Votre but va être d’affronter au maximum toutes ces situations !

Je ne vous demande pas de faire un sans-faute. Vous avez le droit d’en louper mais l’objectif sera de viser le meilleur score à tout prix.

Comment ça se traduit dans la réalité ?

À une époque j’avais peur de passer devant le tableau. Genre au collège au moment de réciter une poésie… Bon bah dans ce cas-là : portez vous volontaire pour passer en premier.

Vous allez de VOUS-MÊME affronter votre peur. VOUS faites le choix d’aller au tableau.

Si vous attendez que la prof vous appelle, ça ne sera pas aussi efficace. Agir sous la contrainte ne donne pas autant de résultat que d’agir en ayant pris soi-même la décision de le faire. Soyez courageux et vous allez être récompensé.

Vous allez peut être vous reconnaitre dans cet exemple ou bien en rire. Dans le premier cas : bah tant mieux ce tutoriel va vraiment bien vous aider car on part du même niveau de timidité. Pour celui qui en rit : on a tous nos propres difficultés à affronter. Votre combat contre la timidité sera différent du mien mais votre destination est la même.

Chaque petit pas, chaque épreuve à traverser, faites le pour vous ! Chacun de vous aura quelque chose de différent à endurer.

A cette époque j’avais peur de passer devant le tableau… Y’a 1 an j’avais peur d’aborder une fille dans la rue. Mon petit pas d’il y a 1 an peut paraitre ridicule pour certains et insurmontable pour d’autres. Dans ma tête j’ai autant galéré à faire ces deux actions.

Aborder une fille dans la rue m’a demandé autant de courage que de réciter une poésie devant une trentaine d’élèves. Ce qui est bien avec cette méthode que chacune des épreuves à surmonter seront toujours à notre porté (=> faudra du courage mais c’est pas insurmontable).

Au collège on m’aurait dit d’aborder une fille dans la rue j’aurai jamais pu le faire, impossible.

Du coup j’ai fait des trucs à ma portée : me porter volontaire pour aller devant les autres, essayer de discuter avec des gens de ma classe que je connaissais moyennement, prendre l’habitude de lever la main en cours, parler à une fille si je dois faire un travail de groupe avec etc…

Voilà des exemples de petits pas que j’ai fait personnellement. Je le répète : chacun à ses propres petits pas à faire.

Vous n’êtes pas forcément stressé ou mal à l’aise pour les mêmes situations que moi. Vous avez vos propres situations stressantes à vaincre.

Essayez de faire un petit pas à chaque fois que vous avez l’occasion d’en faire un !

Un petit pas en soi ne fait pas vraiment progresser, mais en faire une dizaine permet de passer à un nouveau stade de confiance en soi. C’est grâce à tous les petits pas que j’ai fait que je suis aujourd’hui plus confiant que la moyenne. Comme ma zone de confort n’est jamais trop grande (et la vôtre aussi), j’ai encore l’occasion d’en faire à l’heure actuelle.

Dernière chose : pensez à fêter chaque action réalisée. Si vous avez réussi à vous dépasser, soyez fier de vous ! On s’en fout que passer devant le tableau peut paraitre ridicule pour vos potes, de votre point de vue c’était dur et vous avez le droit d’en être fier ! Sérieusement !

Comme dit en poursuivant dans cette voie vous allez finir par dépasser les autres. Moi je traque au quotidien chaque action qui pourrait me rendre encore plus confiant. J’affronte chaque peur jusqu’à qu’elle fasse partie intégrante de ma zone de confort.

C’est tellement agréable de se sentir confiant dans n’importe quelle situation… Le seul prix à payer en contrepartie : quelques minutes stressantes au moment d’affronter sa peur. Mais bon au final tout se passe généralement bien et on en ressort fier de soi. Plus vous allez faire des petits pas, plus ça sera simple d’en faire :)

Faire un petit pas chaque jour c’est bien plus simple que d’en faire un tous les mois.