6. L’exercice du miroir

Tant qu’à faire on va continuer avec les exercices :-°

Il va peut-être vous paraître bizarre mais il n’en reste pas moins intéressant. Pour le faire vous n’avez que besoin d’une chose : un simple miroir.

Mettez-vous devant ce miroir, debout si possible. Fixez-vous droit dans les yeux.

Premier exercice : se répéter à voix haute les objectifs que l’on veut accomplir, au présent.

  • « Je vais parler aux filles de mon entourage »
  • « Je prends la parole en cours »
  • « Je prends aussi la parole devant la classe en étant super confiant »
  • « Je suis à l’aise quand je parle à un mec que je connais pas »
  • « Je suis serein même quand je suis entouré de pleins de gens »
  • « Je prends confiance en moi »
  • « Je suis en train de vaincre ma timidité »

Laissez votre inspiration faire le reste. Faut bien se répéter tout ça à haute voix. Déjà ça vous montrera si vos idées sont au point dans votre tête : si vous ne savez pas quoi dire, vous manquez clairement d’objectifs.

Bien le dire de façon déterminé et à haute voix ! Vous devez être à fond dedans.

J’vous ai prévenu que c’était bizarre, à faire de préférence le matin ou juste avant de vous coucher. Ça aide, je sais pas comment mais ça vous aidera !

Second exercice : se dire « je m’aime », se complimenter, dire ses défauts positivement.

  • « Je m’aime »
  • « J’ai une écoute plus développer que la moyenne »
  • « Je suis drôle »
  • « J’ai beaucoup d’empathie »
  • « Je suis beau »
  • « J’aime mon corps »
  • « Je bosse ma répartie » (ici défaut)
  • « Je gère mieux ma timidité » (défaut aussi)
  • « Je fais des efforts pour parler aux gens »

Dans la suite du tutoriel y’aura un chapitre sur ses qualités/défauts, ça vous donnera de l’inspiration pour cet exercice. Ici on travaille plus l’amour de soi (« je m’aime ») et son estime de soi (qualités/défauts). La confiance en soi repose sur l’estime de soi qui repose elle-même sur l’amour de soi. Augmenter son amour et son estime permet de prendre confiance en soi !

Faut vraiment faire ce genre d’exercice en y croyant. Au début ça va vous faire bizarre j’en suis sûr. Continuer à vous parler jusqu’à croire à vos propres paroles, je veux entendre un « je m’aime » qui vient du cœur !

Voilà cet exercice chelou se termine ici.